Il n’existe pas de tradition baleinière nationale en Islande.

18 Juillet 2011 (Chris). Contrairement à une idée reçue, il faut savoir que l’Islande n’a jamais été, au cours de son histoire, un pays de chasse à la baleine. Il n’existe pas de tradition baleinière nationale en Islande.

Depuis la colonisation de l’Islande par les vikings au 9ème siècle, la baleine n’avait jamais été chassée. Les populations littorales se contentaient de se partager (ou se disputer !) les baleines qui venaient s’échouer sur les côtes et y mourir de mort naturelle. Les Sagas islandaises en témoignent en de multiples passages.

Ce n’est qu’au 19ème siècle que des stations baleinières ont été installées en Islande, par des étrangers (d’abord des Basques Espagnols, puis des Norvégiens) dans les fjords du Nord-Ouest et de l’Est. L’Islande était alors un pays extrêmement pauvre, dont les maigres ressources étaient pillées par des Etats plus puissants. Ce fut le cas pour les baleines, très abondantes dans les eaux islandaises, ce qui a permis à cette activité lucrative de se développer très rapidement, aidée par les progrès technologiques (canon lance-harpon). Ainsi, la période de 1883 à 1915 a connu une véritable sur-exploitation, notamment par les Norvégiens...... la suite sur le blog de l’actu oceanique

La chasse à la baleine – A bord d’un baleinier des mers du sud en 1840 (Polynésie française)

8 Avril 2016 (William Dalton). Papeete – Les baleiniers, le plus souvent américains, sont venus pêcher la baleine dans les eaux polynésiennes de 1840 à 1870. Le nombre de baleiniers était de 300 en 1835 à 550 en 1845. Papeete était considéré comme la plus agréable des escales des îles des mers du Sud par les baleiniers qui venaient volontiers y prendre leurs quartiers d’hiver. C’était à l’époque la plus grande ressource de l’île et une véritable richesse. .....

la suite sur Tahiti infos du 11 avril 2016

Selon des chercheurs japonais, la viande de cétacé pourrait prévenir les troubles de la mémoire. Une aubaine pour les chasseurs de baleines.

Plus que jamais controversée, la chasse "scientifique" à la baleine a récemment reçu un coup de pouce inattendu. Des chercheurs japonais ont assuré que la consommation de viande de cétacé était susceptible de prévenir la démence et les troubles de mémoire. Au milieu du scepticisme général. Selon les chercheurs, des souris atteintes d’Alzheimer et nourries avec une substance extraite de viande de baleine répondent mieux aux tests que d’autres rongeurs amnésiques privés de cette balenine, une molécule présente dans les muscles des mammifères....

la suite de l’article du 20 mai 2015 sur le site

www.lepoint.fr

Le Japon jette de la viande de baleine pleine de pesticides

Le ministère de la santé japonais a annoncé, mercredi 11 mars, avoir été contraint de jeter de la viande de baleine importée de Norvège contenant deux fois plus de pesticides que la norme autorisée, confirmant les informations de plusieurs organisations écologistes. En savoir plus sur l’article du monde.fr du 13 mars 2015

l’article du monde.fr du 13 mars 2015