quelques éléments scientifiques sur la vie des baleines

Bébé baleine chuchote pour échapper aux prédateurs

Le repas plantureux de deux rorquals bleus @http://baleinesendirect.org

© Robert Michaud (archive)

La gueule ouverte se déploie comme un accordéon grâce aux plis de la peau de la gorge et du ventre et les fanons retiennent une quantité phénoménale de krill. Voilà la description d’un repas copieux de rorqual bleu et la scène qu’observe notre collaboratrice de Franquelin le 19 février au matin.

Deux rorquals bleus se trouvent à trois kilomètres de chez elle ; ils nagent en eaux libres. Elle les voit faire surface, tournés sur le côté, la gueule grande ouverte et avec l’une des nageoires pectorales levée dans les airs. Après 45 minutes à les regarder festoyer, l’observatrice abandonne son poste de vigie alors que les deux géants s’éloignent en direction de l’est. Toutefois, les mentions ne s’arrêtent pas là ! Elle les reverra à deux reprises plus tard dans la journée.

Migrateurs, les rorquals bleus devraient normalement quitter nos eaux pour la période hivernale, mais les « greniers » richement garnis de krill dans l’estuaire et le golfe exercent un attrait. Leur appétit les entraîne à ingurgiter d’une à quatre tonnes de krill par jour. Étonnamment, en une seule bouchée, ils engouffreraient un volume d’eau pratiquement égal à leur poids, soit 90 tonnes, avant de l’expulser à travers les fanons. Du rostre au ventre, les rorquals sont équipés de sillons longitudinaux qui permettent à leur bouche et à leur gorge de s’étirer considérablement. Selon une étude de chercheurs canadiens et étatsuniens, les sillons ventraux augmenteraient de 162 % dans la circonférence de la cavité de la bouche et de 38 % dans leur longueur. L’élasticité des nerfs présents dans ces parties du corps contribuerait à rendre possible cette mécanique d’engouffrement.

Une autre témoin du secteur de Franquelin rapporte l’observation matinale des deux rorquals bleus le 19 février. La veille, elle avait repéré un rorqual à bosse environ à deux kilomètres au large de la baie de Saint-Pancrace. « La saison des baleines est commencée ! », souligne-t-elle.

23 / 02 / 2017 Par Marie-Sophie Giroux

La baleine bleue (Balaenoptera musculus), aussi appelée rorqual bleu,

L’article directement sur le site de : http://www.especes-menacees.fr/baleine-bleue/

Une soixantaine de rorquals à bosse font un petit arrêt près de la pointe sud de l’Afrique

Les levés sismiques pourraient causer la disparition de la baleine noire

Dans une lettre adressée au président Obama le 14 avril 2016, vingt-sept scientifiques présentent leurs préoccupations quant aux impacts des levés sismiques proposés par le département de l’Intérieur des États-Unis sur une espèce en péril : la baleine noire de l’Atlantique Nord. À la lueur des résultats de plusieurs études récentes, ils demandent au gouvernement américain d’interdire les levés sismiques dans l’Atlantique. l’article sur baleines en direct

Une baleine bleue retracée 30 ans plus tard là où on ne l’attendait pas

Une baleine bleue qui fréquentait le golfe du Saint-Laurent sur la Côte-Nord du Québec, il y a 30 ans, a été vue cet été au large des Açores, des îles portugaises à 4000 kilomètres d’ici. Cette découverte suscite l’intérêt des spécialistes du milieu marin qui établissent un lien pour la première fois entre les populations de baleines bleues du golfe du Saint-Laurent et celles qui passent par les Açores dans l’océan Atlantique. ...... La suite sur le site ici.radio-canada.ca

Suivre la migration d’une baleine bleue en vue de protéger l’espèce

Des chercheurs de Pêches et Océans Canada ont réussi l’exploit de suivre la migration d’une baleine bleue durant plusieurs mois. Les données recueillies serviront à l’élaboration du plan de protection de l’espèce en péril.

article du 2 janvier 2016 ici.radio-canada.ca

Les belugas du saint laurent

le sommeil des baleines

Comment les baleines dorment-elles sous l’eau ? Démonstration ! par Gentside Découverte

Comment se déroule la digestion chez les baleines ?

Un reportage à voir sur le site de http://baleinesendirect.org/ http://baleinesendirect.org/les-baleines-du-saint-laurent/vie-et-evolution/lalimentation/

Le destin de la baleine noire

Découverte, Radio-Canada « Le destin de la baleine noire du Saguenay-Saint-Laurent »

« Le destin de la baleine noire du Saguenay-Saint-Laurent »

Des chercheurs retracent virtuellement les parcours des baleines

Une récente étude, dirigée par le chercheur américain Jeremy Goldbogen, retrace virtuellement les évolutions de baleines dans les profondeurs de l’océan. Bien que les baleines aient été largement étudiées au cours de ces dernières années, leurs progressions en haute mer sont jusqu’à présent restées mystérieuses. Des travaux récents effectués par le Cascadia Research Collective à Olympia, aux Etats-Unis, offrent aujourd’hui un aperçu virtuel des déplacementsde ces géants marins dans les profondeurs marines.

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/baleine... Copyright © Gentside Découverte

Ile de la Réunion campagne 2013 - Le parcours migratoire des baleines bientôt dévoilé

15 baleines suivies par satellite

Du 29 juillet au 16 août 2013 est menée une campagne de pose de balises Argos et de prélèvements cutanés sur les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) présentes le long des côtes de la Réunion. La baleine à bosse figure parmi les espèces marines les plus emblématiques de l’île. Pourtant, elle conserve jalousement un grand nombre de mystères, au niveau de ses parcours migratoires notamment. Cette campagne scientifique unique en son genre sur le territoire a pour but de lever le voile sur les trajets empruntés par ces géantes des mers......

http://ile-reunion.pressecologie.com/