des intronisations pour un bel anniversaire

2016 marque le 50eme anniversaire de la confrérie. Le soleil a accompagné nos manifestations autours d’expositions avec l’historique de l’association au fil du temps et l’autre dans la salle du parc sur les grands dauphins de nos cotes. Notre mascotte Fanon a fait une apparition très appréciée dans le parc avant de parcourir le village puis la digue pour la fête de la mer . les promus :François Buquet correspondant de la presse locale, Philippe Brunet de la régie d’animation et Bill Kosman de Philadelphie ambassadeur zélé de luc en peinture aux états unis. ont prêté serment de .....ne jamais porter de corsets qui.......... et ont intégré les rangs des chevaliers en chantant l’Hymne de la confrérie complété par la prestation appréciée de la fanfare (SEMI).

JPEG - 136.9 ko
JPEG - 124.5 ko
JPEG - 151.8 ko
JPEG - 90.8 ko
JPEG - 140.5 ko
JPEG - 137.2 ko
JPEG - 151.4 ko
JPEG - 124.1 ko
JPEG - 140.4 ko
JPEG - 92.1 ko
JPEG - 128 ko
JPEG - 128 ko
JPEG - 147.1 ko
JPEG - 153.4 ko
JPEG - 152.6 ko

La confrérie de la baleine vénère son cétacé en 2015

Samedi après-midi, la confrérie des Chevaliers de la baleine mettra à l’honneur son cétacé lors d’une séance d’intronisation, dans le parc de l’Hôtel-de-Ville.

Cette confrérie, créée le 25 août 1966, est inscrite à la Route d’or, qui regroupe toutes les confréries de France et compte à ce jour 139 dignitaires. « Deux cérémonies d’intronisation se déroulent chaque année, en juillet et en août. Les candidats sont proposés au bureau par deux parrains déjà membres de l’association », explique Anne Legoux, grand maître. Un premier chapitre a lieu le samedi 11 juillet, le prochain aura lieu le dimanche 23 août, avec la Fête de la baleine. « La cérémonie d’intronisation permet de remercier et de mettre à l’honneur de nouvelles personnes, qui contribuent à la vie et au dynamisme de la commune », poursuit Anne Legoux.

Squelette exposé depuis 1936 Dans la nuit enneigée du 14 au 15 janvier 1885, une baleine de 40 tonnes et de 19 m de long s’est échouée à la brèche Moulin, sur les rivages de Luc-sur-Mer. « C’est une baleine, un rorqual commun, si l’on en juge d’après les rainures qui courent sur son ventre du menton au nombril, c’est un mâle », avait précisé à l’époque le Dr Delage, lors des premières constatations. Après son dépeçage, ses ossements dûment conservés permettent depuis 1936 de présenter au public le squelette bien reconstitué de cette baleine qui contribue aujourd’hui au renom de la commune.

Ce squelette est installé, sous une verrière, dans le parc municipal. Elle attire et impressionne, encore aujourd’hui, de nombreux visiteurs. « Notre association a pour but de promouvoir Luc-sur-Mer, sa baleine et la Maison de la baleine, dont nous assurons la gestion », affirme le grand maître.

Prêter serment

Pour ce rendez-vous estival, les membres de la confrérie demanderont aux nouveaux impétrants de prêter serment de « ne jamais porter de corsets qui ne sont que le cimetière de ma vénérée amie ». Et tous les chevaliers de reprendre en choeur leur cri : « Vive Luc, car après Luc, c’est assez (cétacé) ».

Samedi 11 juillet, à 17 h 15, assemblée générale, salle du Parc, puis à 18 h, intronisations devant le squelette de la baleine, suivi du pot de l’amitié. Gratuit !

article de Ouest France du 13 juillet 2015

Quatre nouveaux impétrants à la confrérie de la Baleine

Samedi après-midi, dans le parc de l’hôtel de ville, Anne Legoux, grand maître de la confrérie des Chevaliers de la baleine a réuni, tous les membres, pour son chapitre annuel.

Qui dit chapitre, dit intronisations. C’est ainsi que Natacha Clairet, Daniel Roussel, Axel Mahé et Cédric Nouvelot se sont vus remettre la médaille et le diplôme de Chevalier de la confrérie de la baleine de Luc, après avoir prêté serment.

Carole Frugères, première adjointe et membre de la confrérie, a eu l’agréable surprise d’être nommée grand baleinier des Chevaliers de la baleine pour ses bons et loyaux services.

« En 2016, la confrérie fêtera son 50e anniversaire. Pour cet événement, nous envisageons un chapitre exceptionnel », lance Anne Legoux. De son côté, Philippe Chanu, maire et membre de la confrérie, « assure son soutien pour que cet anniversaire marque les esprits des Lutins et des vacanciers ».

Dimanche 23 août, à 15 h 30, parc de l’Hôtel-de-Ville, Fête de la baleine.

article de Ouest France du 13 juillet 2015

Sous le soleil d’Août 2011