Musée de la Baleine de Luc sur Mer - La Confrérie des chevaliers de la baleine fête son 50e anniversaire

La Confrérie des chevaliers de la baleine fête son 50e anniversaire

Trois questions à...

Anne Legoux, grand maître de la Confrérie des chevaliers de la baleine.

Pourquoi avoir créé une confrérie ?

L’échouage d’une énorme baleine à Luc en 1885 était tout à fait exceptionnel. Le cétacé a été rapatrié dans l’église du vieux Saint-Sauveur, à Caen, puis transféré au Jardin des plantes, avant de revenir à Luc en 1937. Son squelette a été remonté soigneusement dans le parc jouxtant l’hôtel de ville, où il se trouve encore. La baleine est devenue le symbole de la cité balnéaire. La Confrérie des chevaliers de la baleine a été créée le 25 août 1966, par Émile Quiquemelle, ancien directeur de l’école publique de Luc.

Quel est le but de la confrérie ?

L’association a pour but de promouvoir Luc-sur-Mer, sa baleine et la Maison de la baleine dont elle assure d’ailleurs la gestion. Sous l’autorité du grand maître, elle réunit : le grand gardien (le maire) des grands baleiniers, et des chevaliers. Deux cérémonies d’intronisation se déroulent, chaque année, en juillet et août.

Que proposez-vous pour cet anniversaire ?

Outre les intronisations, une exposition sur les mammifères marins et une rétrospective de l’association seront visibles dans la salle du parc. Un thé dansant aura lieu dans le parc également. Le lendemain, pour la Fête de la mer, le 15 août, la confrérie défilera dans les rues et sur la digue, avec des enfants costumés et les bateaux décorés de l’association La Lutine.

Dimanche 14 août, à 15 h 30, 50 ans de la confrérie, parc de l’hôtel de ville. Gratuit. article de Ouest France du 30 juin 2016