Musée de la Baleine de Luc sur Mer - Extrait sonore de rorqual bleu accéléré 8 fois et amplifié.

Extrait sonore de rorqual bleu accéléré 8 fois et amplifié.

Comment s’exprimait la baleine de luc avant de s’échouer sur notre plage ... Ses vocalisations sont constituées de sons de basse fréquence (de 11 à 125 Hz) dont la durée varie entre 1 et 13 s. Les infrasons (8 à 20 Hz), émis sur une seule note, peuvent atteindre 30 s. Ils sont très intenses et leur volume compris entre 186 et 198 dB. Les sons peuvent être organisés en séquences, répétées sur des périodes de temps variables. Ils se propagent sur des centaines de kilomètres en eau profonde et pourraient servir de moyen de communication pour les animaux très dispersés dans l’océan ou bien encore à « lire » le paysage et le relief sous-marin pour s’orienter lors de longues navigations. Ils pourraient jouer un rôle lors des parades nuptiales. Des variations géographiques dans les patrons de sons pourraient différencier des stocks ou sous-populations. Dans le Saint-Laurent, la particularité des vocalisations suggère plutôt une adaptation des rorquals bleus au niveau sonore élevé de leur environnement dû au trafic maritime.

Pour se plonger dans l’univers des baleines : baleinesendirect.org

Crédit : © Le Mériscope www.meriscope.com